Test – Worldwide Football

Ohayo !

La Coupe du monde se rapproche ! Et quoi de mieux pour se préparer que de jouer les meilleurs matchs soi-même ? Je vous en ai déjà parlé dans une news et dans un Just Grilled, mais il est temps de vous détailler ce que ce jeu a dans le ventre, j’ai nommé…

 

 

Qu’est-ce que c’est ?

Worldwide Football, c’est déjà le pari de Guillaume Luton, son auteur. Sportif amateur mais assidu, il a toujours regretté le manque d’intérêt du monde ludique pour l’univers sportif. Il se mit alors en tête de développer ses propres jeux sur ses sports préférés, en commençant avec Worldwide Tennis, disponible en PnP sur son site. Ce n’est qu’avec Worldwide Football, son 2e jeu, que l’idée de créer sa propre société d’édition Worldwide Games et d’auto-éditer son jeu, qui reçoit un accueil très positif du public lors de tous les festivals sur lesquels il a été présenté. Pour cela, il a lancé une campagne Ulule qui est déjà une réussite, et il vous reste encore quelques jours pour pledger si le jeu vous intéresse !

Histoire de mettre fin au doute immédiatement : Non, FootClub (dont je vous ai déjà parlé) et Worldwide Football ne se ressemblent pas, sauf par le thème. Les deux auteurs ont eu chacun une approche totalement différente, et j’irai même jusqu’à dire que les deux sont complémentaires ! Donc si vous avez déjà FootClub, vous pouvez continuez de lire ce test =)

 

A quoi ça ressemble ?

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Qu’est-ce qu’il faut faire ?

Bien évidemment, Worldwide Football met aux prises deux équipes, qui pourront être jouées par 1 ou 2 joueurs. Notons que l’auteur propose 3 niveaux de règles : amateur, professionnel et international. Je vais ici détailler les règles amateurs, en vous expliquant à la fin les ajouts des deux autres versions.

 

L’échauffement (mise en place)

Chaque joueur récupère son deck de cartes Action, et commence par trier les cartes qui comportent les mentions PRO et INT. Ces cartes actions peuvent être soit offensive, soit défensive, et seront bien évidemment au cœur du jeu. On sélectionne ensuite l’équipe que l’on veut jouer. Chaque équipe est constituée d’une carte équipe avec les capacités Étoile et le style (la France est équilibré, le Brésil offensif, l’Allemagne solide…), ainsi que par 7 joueurs dont un gardien. Pour le mode amateur, la carte équipe est mise de côté, et les joueurs récupèrent les capacités étoiles Contre-Attaque, Jeu offensif et Schéma tactique. Ensuite, chaque joueur prend 4 jetons Étoile, qui serviront à activer les capacités lorsque l’on est attaquant.

On sélectionne ensuite à pile ou face quel joueur attaquera en premier, ce joueur-là pioche 8 cartes Action et 2 cartes Joueur alors que le défenseur piochera que 7 cartes Action et 2 cartes Joueur, et on peut donner le coup d’envoi !

 

Les phases de jeu

La partie va être un enchaînement d’actions où l’attaquant cherchera à marquer. Pour cela, il devra jouer des cartes Action offensives (fond vert) afin de faire augmenter son total de Points d’Action (PA). Certaines de ses cartes, dont notamment le Tir qui permet de marquer, demandent un nombre de PA pré-requis pour pouvoir être jouées. L’accumulation de ces cartes simule la construction d’une attaque amenant une occasion de but.

 

Mais bien évidemment, le défenseur ne va pas rester sans rien faire ! Sur chaque carte Action offensive se trouve le nom d’une ou plusieurs cartes défensives (fond bleu), qui sont les seules à pouvoir être jouées. Si le défenseur décide de ne pas défendre, alors il pioche deux cartes Action, afin de resserrer la défense et mieux se préparer, et l’offensive continue. Si le défenseur joue une carte, alors il va tenter de lancer un D20 et d’obtenir le score inscrit en haut à gauche de la carte. Si la valeur semble élevée, il ne faut surtout pas oublier de retrancher les points d’actions marqués par l’attaquant, ce qui simule le fait qu’il est de plus en plus dur d’attaquer lorsqu’on s’approche de la surface. De ce fait, si j’essaie de tacler lorsque l’attaquant a marqué 4 PA, alors il suffit que je fasse 12 (16-4) ou plus pour réussir à arrêter l’offensive et récupérer le ballon.

 

J’ai également parler des cartes Joueur. Celles-ci peuvent être jouées autant par l’attaque que par la défense si la situation correspond à ce qui est écrit sur la carte. Certaines peuvent même vous faire gagner des PA !

 

La finalité d’une occasion est évidemment de marquer un but. Pour cela, on a donc la carte Action Tir, qui demande à avoir une occasion construite avec 6 PA minimum. Une fois que le Tir est lancé, alors l’attaquant lance un D6, applique le ou les bonus récoltés (carte Tir ou carte Joueur), et ensuite le défenseur va tenter d’arrêter la frappe en lançant à nouveau le D6. Si le score est supérieur ou égal, alors le but est évité, et le défenseur peut lancer l’offensive à son tour, et sinon, GOOOOOLAAAAAAZOOOOOOOOOO !

 

Si l’offensive n’est pas contrée par le défenseur, alors l’attaquant active le pouvoir de la carte jouée si celle-ci en possède une, et on continue. Cependant, l’attaquant peut décider, à tout moment, de rendre le ballon, soit par stratégie, soit parce qu’il ne peut plus attaquer. Cette action lui permet surtout de piocher 3 cartes, ce qui n’est pas négligeable.

Dans le cas où deux joueurs se rendent consécutivement le ballon, ou si un des deux joueurs voit sa pioche épuisée, alors c’est la mi-temps, et tout match se joue en deux mi-temps. Chacun refait son deck Action, on refait une mise en place comme en début de partie, chaque joueur récupère également 2 jetons Étoile et on lance la 2nde période !

 

Mode PRO et INT

Chacun de ces deux modes rajoutent des règles afin de renforcer l’immersion et augmenter la profondeur tactique des matchs. D’ailleurs, elles sont toutes modulaires, il est donc tout à fait possible d’en ajouter certaines et pas d’autres, ce qui est carrément appréciable !

Le Mode PRO intègre la carte Équipe, les capacités Étoile de la carte équipe + 2 capacités Étoile au choix, mais également les Fautes, Coup-francs et Pénaltys (un jet malchanceux sur une défense), et du coup les cartons qui vont réduire temporairement ou définitivement la taille maximale de la main (10 cartes Action et 3 cartes Joueur en temps normal). Les coups-francs peuvent être indirects (l’attaquant redémarre une offensive avec les PA obtenus) ou directs (tentative de tir avec un bonus sans carte tir, et sans défense). Les pénaltys, quant à eux, intègrent une phase de guessing, l’attaquant et le défenseur choisissent un score sur le D6. Si la valeur est identique, alors le pénalty est arrêté, mais sinon c’est un but !

Les Corners sont également de la partie, ceux-ci étant obtenus lorsqu’un gardien stoppe le tir avec un résultat égal au tir, cela permettant à l’attaquant de redémarrer une offensive avec 5 PA.

Ensuite, les Remplacements seront possibles, évidemment au nombre de 3 pour la partie. Ces jetons permettent de regagner un jeton Étoile au prix de la défausse définitive d’une carte Joueur.

Pour finir, les joueurs pourront convenir que la match se déroule dans le Stade d’une des deux équipes, auquel cas on active la capacité Stade de la carte Équipe du joueur évoluant à domicile.

 

Le mode INT va renforcer le côté stratégique car les joueurs auront la possibilité de deckbuilder leur paquet de cartes Action, en sélectionnant 32 d’entre elles, la seule contrainte étant d’avoir entre 7 et 12 cartes défensives. A la mi-temps, les joueurs pourront faire évoluer leur stratégie selon le score, on voudra peut-être blinder en défense si l’on mène par exemple. La deuxième modification du mode INT sera l’utilisation des cartes Gardien sur un pénalty, qui augmente un peu les chances de stopper le tir.

 

Jeu à 4 joueurs

J’ai parlé plus haut du fait qu’il était possible de jouer en 2 contre 2. Chaque équipe va nommer un capitaine qui le sera pour une mi-temps, et il sera possible d’échanger le rôle par la suite. Ensuite, pour le déroulement, le capitaine devra dire s’il attaque/défend, ou s’il laisse son co-équipier s’en charger, bien évidemment sans voir sa main, ce qui pourra occasionner des buts gags sur une mésentente !

 

 

Mon avis

Worldwide Football est un pari réussi ! Le jeu est nerveux, très simple à jouer et à expliquer, et le fait d’avoir trois niveaux permet d’y jouer même avec des enfants ! Le système de Points d’Action simule à merveille la construction d’action type FC Barcelone, mais on a aussi la possibilité de jouer bien plus rapidement grâce aux contre-attaques, ou même à certaines cartes donnant beaucoup de PA. Tout sera une question de timing, et il ne faudra pas jouer ses meilleures cartes n’importe comment, que ce soit en attaque ou en défense.

La gestion des cartes Joueur sera aussi primordiale car les bonus apportés peuvent faire basculer une rencontre. L’aléatoire est également présent, tout comme dans la réalité, avec des lancers de dé. Ceci pourra peut-être frustrer certains joueurs, mais en tant qu’ancien footeux (17 ans en club, dont parfois à bon niveau tout de même !), je trouve tout cela particulièrement bien rendu. On imagine immédiatement la frappe foireuse contrée, la cagade du gardien, le tacle mal-maîtrisé qui entraîne une faute et un carton…

L’aspect graphique pourra peut-être décevoir certains, notamment le fait de ne pas avoir de personnages sur les cartes Joueur, mais cela s’explique simplement par le coût qui ferait augmenter le prix de la boîte. De plus, cela permettra à l’auteur de proposer par la suite de nouvelles équipes avec un temps de développement réduit, et un prix mini aussi, le gameplay étant roi !

Bref, vous vous en doutez, j’ai adoré mes parties de Worldwide Football, et il me tarde de recevoir mon pledge :). Certaines cartes ont déjà été débloquées, ce qui renforce l’aspect stratégique du jeu, notamment pour les parties INT, et une nouvelle équipe (Italie) n’attend que d’être rajoutée à la boîte !

 

https://fr.ulule.com/worldwidefootball/

N’oubliez pas que vous pouvez me suivre sur Facebook et Twitter ! Et n’oubliez également pas de vous abonner à la newsletter mensuelle récemment mise en place pour contrebalancer le changement d’algorithme de Facebook.

 

Quelques infos


À propos de

Boardgamer, amoureux des jeux de cartes, sleeveur invétéré et améritrasheur à ses heures perdues, je suis très pour l'éclectisme dans le monde du jeu.

Un commentaire

  1. Worldwide Games

    / Répondre

    Merci Maku pour ce test élogieux. Nous avons débloqué ce matin le 4ème stretch goal, alleeeeez !


Laisser un commentaire