Vidéo – Dig 2.0 et son extension Dragon

Salutations à toutes et à tous, depuis hier soir et jusqu’au 22 mai, vous pouvez participer à la campagne de financement du jeu Dig et/ou de son extension Dragon (laquelle nécessite Dig pour pouvoir être jouée) par ici.

 

Dig est un jeu de stop ou encore, pour 2 à 4 joueurs, qui nous place dans la peau d’aventuriers participant à un concours. Nous allons donc creuser une colline afin de tenter d’amasser plus de richesses que nos adversaires, tout en essayant d’éviter les nombreux dangers qui s’y trouvent… La partie se termine dès lors qu’un joueur a réussi à récolter 5 gemmes (pour une partie rapide ou 10 pour une partie plus longue), les autres jouent un dernier tour puis le joueur avec le plus de gemmes l’emporte.

Lors de son tour, un joueur doit effectuer une action parmi deux possibles : creuser dans la colline ou fermer une de ses galeries. S’il choisit de creuser, il va retourner la première carte du paquet de la colline. S’il s’agit d’une pierre précieuse (fer, or, émeraude ou rubis) le joueur va pouvoir la mettre dans son trésor ou commencer à creuser une galerie à partir d’elle, s’il possède une recrue à placer dessus.

A partir du moment où une recrue se trouve sur une carte, toutes les 5 cartes (celle où elle se trouve incluse) une gemme apparaît et pourra être collectée lorsque le joueur fermera sa galerie. Néanmoins, ça ne sera pas si facile de fermer une galerie (action consistant à récupérer tous les trésors et les recrues qui se trouvent dans cette galerie et les mettre en sécurité) puisque de nombreux ennemis se trouvent dans les galeries, qu’elles peuvent s’ébouler et que certains équipements peuvent permettre à vos adversaires de vous mettre des bâtons dans les roues…

Il vous faudra donc être malin, audacieux, sans pour autant être trop gourmands et bien gérer vos trésors et vos équipements, si vous voulez devenir le prochain roi ou la prochaine reine de la colline !!

Dig Dragon :
Des rumeurs se répandent à la taverne du coin : la Colline abriterait une entrée vers l’antre d’un dragon et de son fabuleux trésor. Il ne vous en faut pas plus pour décrocher à nouveau votre fidèle pioche et partir à l’aventure dans les profondeurs de la Colline.

Cette extension ajoute un nouveau type de recrues : les spécialistes. Ces demoiselles coûtent un peu plus cher à recruter que les recrues standard et elles bossent en solo (une par joueur maximum), mais elles en valent la peine puisqu’elles permettent de gagner deux gemmes au lieu d’une, lorsqu’on pose sa cinquième carte dans une galerie.

L’autre grande nouveauté apportée par l’extension est de pouvoir visiter l’antre du dragon, laquelle est blindée de richesses farouchement protégées par le… dragon (#thxcaptainobvious). Le principe est très simple, dès qu’un joueur trouve une entrée dans la colline, il retourne une par une les cartes de la pile dragon.

Tant qu’il s’agit de trésors, tout va bien, le joueur est libre de s’arrêter de piocher quand bon lui semble, en revanche s’il pioche une des cartes dragon disséminées parmi les trésors, il doit replacer toutes les cartes piochées dans la pile dragon et la remélanger. Autant dire que là encore il faudra savoir s’arrêter à temps, si on ne veut pas finir roussi par les flammes du dragon…

La campagne de financement sur Kickstarter est en cours jusqu’au 22 mai 2018 et le jeu doit récolter 10 000€ pour être financé (à l’heure actuelle on vient de franchir le cap des 3000€) et le jeu et/ou l’extension devraient être livrés pour décembre 2018.

Au niveau des pledges :
-la boîte de base Dig 2.0 coûte 18€ (pour les joueurs ne possédant pas la version précédente) +4€ de frais de port soit un total de 22€
-l’extension seule coûte 9€ (pour les joueurs possédant Dig 1.0) +3€ de frais de port soit un total de 12€
Vous pouvez également vous procurer un playmat pour le jeu (exclusif à la campagne) pour 17€ et 4€ de frais de port soit un total de 21€
Et enfin vous pouvez opter pour un pledge ultra collector comprenant les boîtes signées par l’auteur, le playmat, un sac en velours pour stocker les gemmes, une affiche façon jeu de NES et un t-shirt avec le dragon pour 125€

 

L’avis de Mister Zombi sur Dig et son extension :

Tout d’abord, je tiens à remercier Julien Charbonnier, l’auteur, illustrateur et éditeur du jeu, puisqu’il a eu la gentillesse de m’envoyer un proto de la version 2.0 de Dig (à l’occasion du Kickstarter, il a un peu remanié le jeu de base) et de l’extension Dragon, ce qui m’a permis d’y jouer et de comparer avec la version précédente.

Que les possesseurs de cette dernière se rassurent, ils n’auront pas besoin de racheter la version 2.0 puisque l’extension dragon est totalement compatible avec. En fait, ils ont même un peu plus de matériel puisque l’auteur a enlevé quelques cartes pour fluidifier le jeu de base : les cartes sorties, les serpents, les araignées, l’ancre et, au niveau des compagnons, le pirate et l’ombre.

Il y a également eu une petite modification des règles pour finir la partie, puisque maintenant il est possible de jouer en 5 gemmes au lieu des 10 nécessaires pour terminer la partie avant. Ce ne sont donc pas des grosses modifs mais elles rendent le jeu encore plus sympa et rapide à jouer, contrairement à avant où les parties pouvaient durer longtemps (surtout si on jouait entre poissards) puisqu’il y avait plus d’embûches présentes dans la colline.

Je trouve donc les parties plus serrées et même les poissards conservent leurs chances de gagner (je parle en connaissance de cause, j’ai tendance à en être un), même si bien évidemment il  y a toujours une bonne part de hasard puisqu’il s’agit d’un jeu de stop ou encore avec de la pioche de cartes, mais bien évidemment ça fait partie du charme de ce type de jeux.

Pour celles et ceux qui connaissent le jeu Diamant (un autre très bon jeu de stop ou encore), Dig est un peu dans la même veine, sauf qu’il propose plus de choix, de stratégies et d’interactions entre joueurs, puisqu’ici on pourra faire des coups fourrés à nos adversaires grâce à certains objets (et ça c’est cool, sauf quand c’est à nos dépends évidemment ^^’).

L’extension permet de varier les parties et ajoute une seconde couche de stop ou encore au jeu, en effet une fois qu’on entre dans la caverne du dragon, il faudra parvenir à s’arrêter à temps pour ne pas tomber sur le dragon. Comme il n’y a que 3 cartes dragon dans le paquet de trésors et qu’il y a beaucoup d’items très sympas à récolter, la tentation de retourner une carte de plus est souvent très forte et s’avèrera souvent fatale -_-‘

La présence des spécialistes est également un ajout très sympa, tout d’abord car ça rajoute des meeplettes mais surtout car elles peuvent rapporter gros  avec leur bonus de 2 gemmes toutes les 5 cartes, de quoi mettre fin à la partie encore plus rapidement.

Autant dire que cette extension permet d’amasser encore plus de richesses et bien plus rapidement que dans le jeu de base, ce qui est une bonne chose puisque ça permettra de rallonger la durée des parties (en jouant en 10 gemmes au lieu de 5) ou au contraire de les raccourcir, ce qui permettra de les enchaîner facilement (on fait plus volontiers plusieurs parties d’affilée d’un jeu qui dure 15-20 minutes que d’un jeu qui en dure 30-45).

Je tiens donc à tirer mon chapeau à Julien Charbonnier puisqu’il a su créer une extension intéressante pour son jeu, laquelle renouvelle le jeu sans l’altérer pour autant. Il a su gommer les défauts de la mouture de base (durée des parties longues, sensation de subir le jeu pour les poissoux) et faire en sorte que les gens possédant la première version ne soient pas lésés pour autant ou doivent automatiquement racheter la version 2.0, ce qui est plutôt louable de sa part.

Pour ma part je suis vraiment fan du parti pris graphique qui est le sien sur Dig, puisque j’y retrouve mes premiers émois vidéoludiques, à l’époque où je jouais à la NES (Zelda, Punch Out, Megaman 2, Diger T. rock, Marble Madness, Solstice et bien d’autres) et ça forcément ça fait bien plaisir au vieux pneu que je suis (le design pourra rappeler Minecraft aux plus jeunes). Contrairement à ce qu’on pourrait penser, il s’agit là d’un choix audacieux parce que beaucoup de joueuses et joueurs ne sont pas sensibles à ce genre de design et passeront donc leur chemin à cause des graphismes.

Afin de vous aider à voir si ce jeu est fait pour vous ou non, j’ai réalisé deux vidéos pour vous présenter le jeu de base dans sa version 2.0 et l’extension Dragon, à l’aide de prototypes.

 

Le jeu de base

 

L’extension Dragon

 

Serez-vous assez téméraires pour rejoindre l’aventure sur Kickstarter ? N’oubliez pas que le monde se divise en deux catégories, ceux qui ont un pistolet chargé et ceux qui creusent, avec Dig tu creuses !!

Kickstarter Dig : Dragon


À propos de

Grand passionné et joueur invétéré de boardgames en tout genre, j'ai créé une chaîne Youtube et une association ludique pour partager ma passion et faire découvrir mes coups de coeur !!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.